Différences entre CRYOTHÉRAPIE et CRYOLIPOLYSE

Différences entre CRYOTHÉRAPIE et CRYOLIPOLYSE

Différences entre CRYOTHÉRAPIE et CRYOLIPOLYSE

La première différence essentielle est évidente : La Cryothérapie est un acte thérapeutique pour traiter une maladie par le froid. C’est de fait un Acte Médical et non esthétique.

La Cryolipolyse est par contre un Acte Esthétique, ciblée.

LA CRYOTHÉRAPIE.

Utilise le froid pour atteindre les cellules du corps et ses conductions nerveuses. Ainsi elle peut détruire des lésions superficielles ou profondes, et également soulager des douleurs en neutralisant les nerfs sensitifs.
Elle a une action anti-inflammatoire et hémostatique (arrêter ou diminuer les saignements).

Ciblée sur des lésions elle peut les détruire comme des bourgeonnements sur la peau ( brûlure des verrues par exemple) ou des tumeurs plus profondes, comme l’utilisent les cancérologues.

1- Ses indications :

a) Superficielles. Bien connues des sportifs qui utilisent le froid sur des entorses ou après un choc violent pour limiter l’hématome et le gonflement, et de fait les douleurs.

b) Pour les petites tumeurs, c’est l’Azote liquide qui produira ce froid, pour les détruire.

c) Avec un outillage adapté, on peut ainsi détruire, des hémorroïdes, des tumeurs de bronches, enfin, en ophtalmologie, on peut l’utiliser pour traiter la cataracte ou un décollement de rétine.

2- Ses contre indications :

Avant tout l’athérosclérose et l’insuffisance cardiaque responsable d’une mauvaise circulation artérielle (risque de caillots+++)

3- En pratique chez soi :

Utiliser des glaçons dans un sac plastique et protéger la peau en l’enveloppant d’un linge. Dans le cas d’Hémorroïdes le glaçon peut être apposé directement dessus. Respectez des temps d’application moyens de 15/20 minutes par séance, quitte à les renouveler plusieurs fois dans la journée.

4- En cancérologie :

Le médecin sous contrôle par échographie simultanée repère la tumeur profonde, entre son instrument à travers la peau, jusqu’à l’atteindre et envoie du froid entre -40° et -60° ce qui provoque la mort des cellules cancéreuses.

5- La Cryothérapie du corps entier (CCE) :

Réalisée par un professionnel de santé, le sujet est mis nu dans une cabine son corps suspendu, de façon à laisser sa tête en dehors. On envoie ensuite de l’Azote gazeux sur tout le corps pour le mettre brutalement à des températures, entre -130° et -160°, durant 3minutes.

Le corps va immédiatement réagir et se défendre :

a) en périphérie aux extrémités, les zones ne seront quasi plus vascularisées de part la contraction des artères et artérioles (d’où le port de gants et de chaussettes durant ces 3 minutes)

b) inversement, au niveau du reste du corps, les vaisseaux vont se dilater et la pression artérielle sanguine va chuter : donc contre indication absolue pour ceux hypertendus.

c) Réaction du cerveau qui ne connaît pas ce type de situation par une réaction défensive : sécrétion d’endorphines (antidouleurs) de sérotonine (sérénité et apaisement), de substances anti-inflammatoires, d’anti oxydants….

d) Résultats : après avoir pris un peu de repos et une boisson chaude, la personne peut rentrer chez elle pour y passer une excellente nuit avec un réveil en pleine forme et physique et mentale, augmentant durant les 36/48 heures qui suivent.

LA CRYOLIPOLYSE :

C’est évidemment un ACTE PUREMEMENT ESTHÉTIQUE, pratiqué ou par un médecin (tarifs plus élevés de fait même si c’est 9 fois sur 10 son assistante qui exécute l’acte…), ou par une esthéticienne formée aux indications aux contre indications, à la prise en charge des suites également.

Il s’agit d’un acte aisé si on a été bien formé, MAIS, il faut savoir refuser quand des personnes obèses ou en surpoids, souhaitent cet acte et demander un avis médical au moindre doute sur l’état général de santé du client.

D’où l’intérêt INCONTOUNABLE de bien faire remplir un questionnaire exhaustif sur les antécédents médicaux et chirurgicaux, les maladies en cours connues, et les traitements suivis.

Toujours demander les coordonnées du médecin traitant pour en cas de besoin l’appeler pour conseil ou avis en cas de moindre doute. Une fois tout problème écarté, l’acte peut être réalisé.

1- Le Protocole :

a) Après avoir vérifié l’absence de surpoids en utilisant une balance professionnelle donnant la masse graisseuse / taille/âge/sexe, ( IMC Indice de Masse Corporel) , prendre des PHOTOS AVANT de ou des zones qui vont être soumises au froid ; c’est un document légal très important en cas de contestation devant un tribunal compétent.

b) Mesurer à l’aide d’un compas en plastique, l’épaisseur de la zone à traiter : en dessous de 1,5cm, Ne jamais traiter. Cette mesure pouvant allez jusqu’à 6 cm, dans certains cas extrêmes, donnera le paramétrage à programmer.

Temps de l’acte de 40 à 55 minutes, température maximale négative à ne pas dépasser maximum -9° (le plus souvent) et la force de la dépression aspirative de 30 à 50 Kpa maximum.

c) Toujours appliquer sur la zone cutanée une lingette grasse adaptée à l’appareil et vendue par le même fournisseur. On limitera les risques de brûlures et de glissement de ces lingette en enveloppant le tout avec du papier transparent étirable en faisant un tour complet du corps.

d) En fin de séance, toujours masser la ou les régions refroidies pendant 5 bonnes minutes pour que la circulation se remette en route facilement. Nous offrons à nos client(e)s toujours 20 minutes de presso-thérapie immédiatement après.

e) Remettre au client(e) un document contenant les précautions et les recommandations pour les jours suivants.

f) Bien s’assurer d’avoir dans le dossier, le consentement éclairé et le devis signés 10/14 jours avant l’exécution de l’acte.

2- Les zones du corps :

Ce sont les mêmes que celles réagissant le mieux à la liposuccion, à la différence qu’ici, il n’y a pas d’anesthésie générale, ni port de panty ni hématome ou oedème si les précautions sont bien prises et l’acte correctement effectué.

Nous recommandons de prendre 48h avant et les . jours suivant de l’Arnica 9ch 5 granules 3 à 5 fois par jour, en vente libre en pharmacie.

Il n’y a pas non plus d’arrêt de travail ni de l’activité quotidienne habituelle. Au contraire il faut faire un minimum d’exercice quotidien même uniquement de la marche pour améliorer la circulation sanguine.

De même des conseils diététiques seront consignés sur le document de sortie.

Ces zones privilégiées sont :

a) L’abdomen surtout la partie sous l’ombilic. La partie au dessus réagit moins bien au froid car la graisse est plus dense et fibreuse.

b) Les hanches (poignées d’amour) qui doivent être traiter dans le même temps (ne vous laissez pas avoir par des conseils fallacieux d’espacer les séances).

c) La culotte de cheval.

d) La région sous fessière.

e) Dans une moindre mesure les résultats sont moins nets, à la partie postérieure des bras, l’intérieur du haut des cuisses, le dos sous le passage du soutien gorge.

f) A EVITER : les seins et la région sous mammaires, l’intérieur des genoux.

3- Les résultats :

Ils ne sont à évaluer qu’après 2 mois à 2 mois, pour savoir si une autre séance serait utile. Le plus souvent plus la zone est épaisse plus il y a de fortes chances de la recommander en ayant prévenu dès la première consultation la personne, par honnêteté.

Il est FAUX d’affirmer qu’une seule séance suffira, dans tous les cas ; ne vous laisser pas avoir par ce slogan vendeur mais non professionnel Par contre, nous recommandons à nos client(e)s de nous consulter après 1 mois, 2 mois et 3 mois pour voir l’évolution et prendre des photos.

C’est bien entendu à titre gracieux et professionnel que nous offrons ce service très apprécié.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *